Skip to main content

AfrIPI celebrates AU Innovation Day and announces African innovation platforms

The African Union (AU) celebrates  today the African  Innovation Day, which serves as stimulus to promote and highlight creativity and innovation in Africa. As part of celebrations, AfrIPI officially announced, on the occasion of a OAPI webinar on intellectual property, innovation and businesses, the creation of innovation platforms in 17 African countries.

The platforms will serve as collaboration tools bringing together private sector (including SMEs), academia and research institutions and bodies, and will encourage knowledge sharing and protection of intellectual property assets (patents). The platforms will be put in place in partnership with OAPI and the European Patent Office (EPO), including Patent information centers (PATLIB), which support and guide innovators in Europe. 

In order to launch those platforms in Africa and create innovation ecosystems, AfrIPI will organize 17 round tables in the countries concerned between 2021 and 2022. For more information, find below the speech delivered by Gregor Schneider (AfrIPI deputy project leader) at the OAPI webinar (in French):

Bonjour à toutes et à tous,

Tout d'abord, permettez-moi de remercier L’OAPI et son DG de nous donner la parole et l’opportunité de présenter notre projet AfrIPI et d’expliquer l’ activité que nous lançons conjointement avec l’OAPI et l’OEB à l’occasion de la « Journée de la Technologie et de la Propriété intellectuelle » 2021.

Le projet Droits de propriété intellectuelle (DPI) pour l'Afrique (appelé AfrIPI) vise à soutenir l'Union africaine et ses Etats Membres dans le processus de création, de protection, d'utilisation, d'administration et d'application des DPI à travers l'Afrique, conformément aux meilleures pratiques internationales, et à l'appui de la zone de libre-échange continentale (ZLECAf)

Le projet s'est fixé pour objectif d'atteindre les résultats spécifiques suivants:

• promouvoir les accords internationaux dans le domaine des DPI et contribuer à la négociation du protocole relatif à la PI pour le ZLECAf;

• contribuer au renforcement des institutions, réseaux et outils de propriété intellectuelle au niveau régional (avec nos partenaires OAPI et ARIPO) et au niveau national,

• renforcer la sensibilisation des moyennes et petites entreprises (PME) / du secteur productif, à l'importance et à la valeur de la propriété intellectuelle  dans la société africaine;

• soutenir la mise en œuvre des actions pour les indications géographiques.

Promouvoir l’utilisation stratégique de la propriété intellectuelle passe par la valorisation des inventions et innovations technologiques au sein des universités, instituts et centres de recherche.

Dans ce sens, l’équipe de gestion du projet AfrIPI, va coopérer avec l’OAPI et l’OEB dans la mise en place d’un projet visant à accompagner les 17 Etats membres dans l’implémentation des plateformes d’innovation nationales de collaboration entre le secteur productif, en particulier les PME, et le secteur universitaire/ le secteur de la recherche. Il s’agira de mettre en place un cadre de travail collaboratif entre le secteur privé et les universités dans les Etats membres avec l’aide des experts des PatLib, les centres d’information des brevets que l’OEB a mis en place en Europe pour fournir un conseil en stratégie de brevets, et conseil en commercialisation/transfert de technologie.

Cette plateforme collaborative permettra d’une part que les travaux de recherche des institutions universitaires ou de recherches soient orientés dans une certaine mesure par les besoins des entreprises et d’autre part que les inventions et innovations produites soient valorisées de façon efficiente et mises au point au bénéfice des petites et moyennes entreprises (PME).

Evidemment ce cadre de travail collaboratif et productif devra être matérialisé par un protocole d’accord entre les deux parties et une feuille de route évaluée annuellement.

La première phase de notre activité consistait dans le recrutement d’un consultant qui a formulé des outils juridiques et techniques utiles à la mise en place de la plateforme ;

La prochaine phase consistera pour AFRIPI en la facilitation de l’organisation dans les 17 Etats membres de rencontres en présentiel Innovateurs/entreprises pour la mise en place de la plateforme.

C’est à dire, on va organiser des tables rondes dans les 17 Etats membres en trois phases (Six pays en 2021, Six autres en 2022 et 5 en 2022) ;

Et nous souhaitons revenir dans un an, le 13 Septembre 2022, pour faire le point avec toutes les SNL des 17 Etats membres et présenter le rapport final du projet.

Je me réjouis de pouvoir travailler avec vous toutes et tous dans le cadre de cette activité.

Merci pour votre attention.

Share this post